YouTube : Le référencement des vidéos en 2019


  • admin

    Apprenez comment tirer profit de vos vidéos YouTube en assurant un bon référencement pour le moteur de recherche Google et sur YouTube.

    Même si le seul gros bouleversement à venir ne semble concerner que le monde du gaming, avec l’avènement de Google Stadia, il serait intéressant de faire le point sur les bons réflexes à adopter, afin d’améliorer le SEO de ses clips YouTube.

    En l’occurrence, des outils d’analyse et d’optimisation de référencement tels que VidIQ pourraient constituer une arme complémentaire, à ne pas sous-estimer.

    Les règles de base
    Avant de vous intéresser à votre SEO en détail, il serait judicieux de vous conformer à 3 règles importantes.

    1. Activez un maximum de fonctionnalités de votre compte
      Vous devriez optimiser votre visibilité au sens propre du terme. Ceci passe par le biais d’une création de vignettes (thumbnails) attirantes. En effet, ces dernières représentent le premier contact avec vos éventuels viewers. Vos vidéos, lorsqu’elles sont suggérées dans le fil d’actualité de ces derniers, mettent en avant leurs vignettes, par conséquent, soignez-les.

    La meilleure chose à faire et de les créer vous-mêmes. Cependant, il se peut que vous ayez oublié de valider votre chaîne YouTube. Par conséquent, réglez ce problème et vous aurez donc accès à cette fonctionnalité.

    Validez votre chaîne via un code SMS envoyé par YouTube

    Screenshot_1.jpg

    Une fois votre compte validé, vous pourrez créer vos propres vignettes

    Screenshot_2.jpg

    Votre vignette est le 1er contact établi dans les recommandations d’un éventuel viewer

    Screenshot_3-1030x473.jpg

    2. Insérez des mots-clés dans la description de votre chaîne
    Afin d’augmenter votre autorité, vous devez insérer des mot-clés dans la description de votre chaîne, à commencer par le nom de votre chaîne. Ajoutez ensuite des mots-clés relatifs à votre activité. Cela aura pour effet de renforcer votre influence aux yeux de Google et de YouTube, sur ces ces tags.

    Pour séparer ces mots-clés, assurez-vous d’inclure des espaces entre chacun d’eux. En revanche, si vous vous retrouvez avec des tags comprenant une série de mots, tels que community management par exemple, il faudra que vous placiez ces dernier entre guillemets. Si vous ne le faîtes pas, YouTube ne les séparera pas et considérera chacun d’eux comme un mot-clés à part entière.e

    N’oubliez pas d’ajouter votre nom de chaîne, dans sa description de mots-clés

    Screenshot_4-1030x518.jpg

    3. Utilisez des playlists, pour regrouper vos vidéos en sous-catégories
    Les playlists améliorent le référencement et permettent aux gens qui découvriront vos vidéos, non seulement de constater que vos clips sont répertoriés de manière structurée, mais aussi de leur offrir la possibilité d’effectuer plus facilement leurs futures recherches.

    Par conséquent, faites-en sorte de créer chaque playlist, en fonction d’une sous-thématique spécifique. Par exemple, un community manager pourrait créer une playlist « Outils SEO », une autre sur « les tendances marketing du moment » ou une sur « les meilleurs outils KPIs »

    Classez vos playlists par sous-thématique

    Screenshot_5-1030x281.jpg

    Optimisation du SEO YouTube
    Une fois ces règles de bases respectées, vous pouvez vous consacrer au SEO de vos vidéos YouTube. Pour cela, vous devrez faire preuve d’une certaine rigueur, mais qui saura vous récompenser en temps voulu.

    Vous pouvez également regarder du côté des formations GrowthHacking pour voir s’il existe des leviers pour améliorer le référencement des vidéos YouTube.

    Soignez le titre de vos vidéos
    Ce dernier constitue la base de vos vidéos. Il représente la première chose que YouTube et Google répertorient. Donc prenez-en soin et ne les négligez pas. Rédigez-les de manière courte, toutefois, faîtes-les assez longs, afin qu’ils contiennent vos mots-clés les plus essentiels.

    Des extensions telles que VidIQ, que nous étudierons plus tard, vous donneront des renseignements sur la qualité de vos titres. Prenez leurs conseils en considération.

    Privilégiez certaines longues chaînes de mots-clés, afin de vous distinguer de vos concurrents. Ceux-ci possèdent peut-être déjà une certaine autorité par rapport au domaine auquel vous appartenez. Essayez donc de vous distinguer, en essayant de répondre à besoin particulier que vos propres viewers attendent et ne trouvent pas forcément au premier abord.

    Vous pourriez ainsi vous positionner peu à peu dans le temps, sur des mots-clés qui initialement, ne généreraient pas beaucoup de trafic.

    Les titres avec des chiffres et les questions proposant des solutions fonctionnent à merveille

    Travaillez la description et créez des hashtags
    La description de vos vidéos est cruciale. Sachez que seule la première ligne de ces dernières apparaît dans les suggestions de vidéos, lorsqu’une personne fait une recherche via le moteur de recherche YouTube. Faîtes donc en sorte d’y inclure vos mots-clés.

    Screenshot_7_Dans_les_suggestions_les_descriptions_de_video_n-excedent_pas_deux_lignes.jpg

    N’hésitez pas à répéter plusieurs fois les mêmes mots-clés. Insister sur ceux-ci, la répétition montrera à l’algorithme de YouTube que vous êtes ancré dans votre domaine. Toutefois, ne tombez pas dans le piège du spamming de mots-clés. En fait, il faut que vous appliquiez la même méthode SEO que pour un article de blog, en structurant votre discours. D’où la nécessité d’utiliser des variantes et des synonymes (utilisez le champ lexical de votre mot-clé)

    Ensuite, il serait judicieux que vous ajoutiez des hashtags dans votre description. Ces derniers sont apparus lors de l’été 2018. Souvent, lorsque vous lancez une recherche sur le moteur YouTube, vous avez dû remarquer que les résultats n’étaient pas toujours pertinents.

    Les hashtags permettent en l’occurrence d’étendre votre présence sur des domaines spécifiques et de vous retrouver plus facilement lors des recherches.

    Par ailleurs, les hashtags vous offrent la possibilité de ne pas encombrer vos titres, car ils se placent au-dessus de ceux-ci. En revanche, vous devez les inclure dans vos descriptions. Notez bien que vous ne pouvez ajouter que 3 hashtags maximum. Au-delà de ce chiffre, vos hashtags supplémentaires n’apparaîtront pas.

    Ajoutez vos 3 hashatgs dans la description de vos vidéos

    Screenshot_8.jpg

    Ils apparaîtront ainsi au-dessus de votre titre, sans l’encombrer

    Screenshot_9.jpg

    Conseil : Invitez les gens à vous suivre sur vos réseaux sociaux, via des liens cliquables. Toutefois, ne le faîte pas en premier lieu. Décrivez d’abord votre vidéo, proposez ensuite vos liens, puis placez vos hashatgs.

    Bichonnez vos tags
    La section tags de vos vidéos est très importante : ne la négligez surtout pas. Ajoutez le nom de votre chaîne, ainsi que tous les mots-clés relatifs à votre domaine d’activité.

    Le problème est que vous serez sans perdu et vous demanderez : “quels bons tags choisir ?” Sachez qu’il existe un outil très pratique : VidIQ, qui va vous permettre de déterminer quels mots-clés ont le plus d’autorité.

    Séparez vos tags d’une virgule, pour les valider

    Screenshot_10-1030x451.jpg

    VidIQ est une extension que vous pourrez ajouter à votre navigateur. Privilégiez Chrome, car il vous sera plus facile de manipuler le plugin. Nous allons étudier cet outil en détail, dans la section suivante.

    Non seulement cet outil va vous offrir la possibilité de choisir des tags pertinents pour, mais il va s’avérer être extrêmement utile quant à l’optimisation globale du SEO de votre chaîne YouTube.

    Ne sous-estimez pas les sous-titres
    Dès que vous en avez l’opportunité, vous devriez ajouter des sous-titres dans les vidéos dans lesquelles vous parlez. En effet, Google favorise les clips disposant de sous-titres, car il considère que ces derniers constituent une forme écrite. Incluez-les donc et prenez soin de les rédiger correctement.

    Des sous-titres avec de bons mots-clés confèrent un bonus SEO non négligeable. N’hésitez pas à utiliser la fonction retranscription de YouTube, afin de gagner du temps. Cette application est assez intelligente pour être capable de traduire vos paroles et de les adapter au format écrit. Il ne vous restera plus qu’à corriger les fautes.

    Les sous-titres sont disponibles dans la partie “gestionnaire de vidéos”

    Screenshot_11.jpg

    YouTube transcrit automatiquement vos paroles en texte

    Screenshot_12.jpg

    Les sous-titres améliorent votre référencement Google

    Screenshot_13.jpg

    VidIQ : Votre compagnon YouTube SEO
    Rendez-vous sur VidlQ, inscrivez-y votre chaîne YouTube et installez l’extension. La version gratuite de VidIQ reste tout à fait correcte. Néanmoins, il existe des formules payantes afin de bénéficier de fonctionnalités supplémentaires. A vous de les découvrir.

    Visitez le site de VidIQ et installer le plugin

    VidlQ : Extension Google Chrome pour vos vidéos YouTube

    Screenshot_14.jpg

    Choisir la pertinence de ses tags
    VidIQ est une véritable usine à gaz. Je vais essayer de vous dresser les fonctionnalités les plus intéressantes de cette application. Précédemment, nous abordions le sujet des tags et dans le screenshot afférent, vous pouviez en constater une panoplie. Le souci est que comme je vous l’avais indiqué, de base, YouTube ne vous propose pas de suggestions de tags pertinents, ni rien d’autre en termes d’optimisation SEO.

    Dès que vous aurez installé le plugin VidIQ, vous constaterez entre autres que désormais, lorsque vous entrez les premières lettres d’un tag, on vous propose une succession de tags jugés intéressants. Ne vous privez pas et cliquez sur ceux qui correspondent à votre activité.

    Tapez un mot et VidIQ vous fera une suggestion des meilleurs mots-clés relatifs à ce dernier

    Screenshot_15.jpg

    Au cas-où vous auriez un doute quant à la puissance des tags qui vous sont proposés, une fois que vous les aurez rentrés, vérifiez la liste. Vous constaterez des nombres seuls, ainsi que des nombres accompagnés d’un hashtag. Ces derniers vous indiquent l’autorité des tags (nombre seul) que vous avez choisis et la position que vous occupez par rapport à ces mots-clés (nombres avec hashtag).

    VidIQ indique un score d’autorité pour vos tags

    Screenshot_16-1030x371.jpg

    Vérifier les tags de ses concurrents et leurs différentes performances
    Aussi étonnant que cela puisse paraître, VidIQ vous offre la possibilité de savoir quels tags et mots de description, vos concurrents ont choisi d’insérer. Vous pouvez également vérifier l’état de leurs vidéos, ainsi que leurs performances. Bien que cela paraisse un peu intrusif, cet outil de vérification est idéal pour vous inspirer des mots-clés les plus populaires.

    Les tags de vos concurrents peuvent être consultés

    Screenshot_17-1030x510.jpg

    D’autres fonctionnalités vous donnent des informations très utiles, notamment la vue d’ensemble d’une vidéo, son historique en fonction de son nombre de vues, le nombre de fois où elle a été publiée sur Tweeter et même les vidéos tendances relatives au thème abordé par ce clip.

    Attention : L’historique de visionnage et les vidéos tendances ne sont disponibles qu’avec la version payante de VidIQ.

    Vue d’ensemble de la vidéo

    Screenshot_18.jpg

    Historique de la vidéo (version pro)

    Screenshot_19.jpg

    Activité de la vidéo sur Twitter

    Screenshot_20.jpg

    Screenshot_21.jpg

    Fonctionnalités supplémentaires de l’extension VidIQ
    Pour ceux qui sont réfractaires aux menus YouTube, bien qu’ils aient été épurés depuis l’arrivée de la beta de creator studio, VidIQ met à disposition des raccourcis qui mènent plus facilement à ces derniers. Par ailleurs, le plugin offre ses propres raccourcis relatifs à des métriques très similaires à ceux de YouTube et sa version beta.

    On remarquera que les outils référenceur SEO/tags et informations des abonnés nécessitent une version payante de l’application. A noter aussi que VidIQ permet d’ajouter des chaînes concurrentes et de pouvoir comparer leur activité avec la vôtre. Cela vous donne accès à des métriques supplémentaires.

    L’extension VidIQ offre non seulement ses propres raccourcis, mais aussi des shortcuts YouTube plus souples

    Screenshot_22-1030x509.jpg

    L’état global de votre chaîne est analysé par VidIQ

    Screenshot_23.jpg

    Les statistiques offertes par VidIQ sont plus facilement identifiables comparées à YouTube

    Screenshot_24.jpg

    VidIQ possède un outil d’analyse concurrentielle : utilisez-le pour effectuer des comparaisons

    Screenshot_25.jpg

    Conclusion
    YouTube n’a que peu évolué depuis 2018, malgré l’avènement des hashtags et l’arrivée prochaine de Google Stadia avec son cloud gaming en 2019. Comme pour un article de blog, Google et donc YouTube restent sensibles à l’énergie que vous investissez dans le cœur de vos vidéos.

    Par conséquent, focalisez-vous sur leurs titres, leurs descriptions et le choix de vos tags. En renforçant votre présence sur des mots-clés spécifiques, au fur et à mesure que vous publiez vos clips, notamment en vous aidant d’outils d’analyse tels que VidIQ, votre référencement SEO ne pourra que s’améliorer.

    Source : JournalduCM


 

Dernière Vidéo

Pourquoi ce Site ?

Ce site à pour but de permettre aux entrepreneurs et aux futurs entrepreneurs d'échanger entre eux. Alors que vous soyez un pro du web ou un simple chauffeur Uber n'hésitez pas à vous inscrire et à débattre avec nous.

Catégories

Derniers Sujets

0
En ligne

138
Utilisateurs

45
Sujets

71
Messages