Le SMS est mort, vive le RCS !


  • admin

    On entend de plus en plus parler du RCS, le nouveau protocole qui va progressivement remplacer l’actuel SMS qui est en perte de vitesse, relégué au second rang par les applications de messagerie instantanée. On vous dit tout sur le RCS qui s’annonce comme un protocole universel plus en phase avec les besoins actuels de communication et de messagerie.

    RF8YV68IqAj8Vo.jpeg

    Il faut l’avouer. Alors qu’ils étaient il y a quelques années bien pratiques pour s’échanger de courts messages, les SMS sont tombés en désuétude depuis la montée en puissance des applications de messagerie instantanée. Google et Microsoft, entre autres acteurs de l’univers de la technologie s’activent pour l’adoption en masse du RCS, le protocole dont on parle de plus en plus ces dernières années.

    RCS : qu’est ce que c’est ?
    Rich Communications Services (RCS) est un protocole de communication qui a été créé par un groupe de promoteurs de l’industrie en 2007. Il vise à remplacer les messages SMS par un système de messagerie texte plus riche, comme son nom le laisse entendre. Le protocole est depuis 2008 sous le contrôle du consortium GSM Association composé de plus de 800 opérateurs et constructeurs de téléphone dans le monde.

    Ces derniers prennent la mesure de la mort programmée du SMS face aux applications de messagerie beaucoup plus complètes. Vu le nombre d’acteurs membre de la GSMA, l’adoption d’un accord sur les spécifications du RCS a pris du temps. Elle n’est intervenue qu’en 2016.

    Quelles sont les caractéristiques du RCS et en quoi diffère-t-il du SMS classique ?
    Le protocole RCS comblera de nombreuses insuffisances des SMS classiques, notamment sur le terrain du multimédia. En dehors des simples messages textes habituels, vous pourrez envoyer des GIF, des vidéos, des images, passer des appels audio ou vidéo, envoyer des messages vocaux, etc. Vous l’aurez compris, il s’agit de toutes les fonctionnalités que l’on retrouve avec les applications de messageries comme Facebook Messenger, WhatsApp, Viber, LINE, etc. On peut aussi considérer le RCS comme une version universelle de iMessage, la messagerie propriétaire de Apple.

    Contrairement aux SMS, le RCS fonctionne via Internet (4H, WiFi). Les opérateurs doivent cependant opérer des changements sur leur réseau pour qu’il soit compatible avec le protocole. Les constructeurs en ce qui les concerne doivent eux aussi s’assurer de la compatibilité de leurs smartphones avec le nouveau protocole.

    Pour résumer les particularités du RCS, celui-ci permettra :

    • D’interagir plus facilement avec sa liste de contacts en ayant notamment des informations ou des données telles qu’un accusé de réception et de lecture des messages en temps réel, une photo de profil, les moments de connexion, etc.

    • De créer des groupes de discussion ou d’échange

    • D’envoyer et de recevoir des fichiers multimédia et tout autre type de fichiers

    • D’émettre des appels VoIP et appels vidéo, etc.

    Quel intérêt ?
    À la lecture de toutes les caractéristiques mentionnées plus haut, certains se demanderaient surement l’intérêt d’un tel protocole alors qu’il existe des tonnes d’applications qui prennent déjà en charge ce type d’échanges. Mais la philosophie qui sous-tend le déploiement du RCS, c’est son universalité, comme nous le disions un peu plus haut. Messenger appartient à Facebook qui est déjà propriétaire de WhatsApp, iMessage appartient à Apple, etc.

    Il s’agit donc d’applications privées là où le RCS est un protocole dont les standards sont définis et contrôlés par plusieurs acteurs. Reste tout de même un aspect qui fait défaut : l’absence de chiffrement de bout en bout qui est disponible dans certaines applications actuelles telles que WhatsApp et Telegram. Ce qui fait que sur ce plan, il est pareil que les SMS qui n’offrent pas de couverture pour ceux qui préfèrent envoyer des messages en ayant l’assurance qu’ils sont à l’abri de la surveillance.

    Quid du support du protocole ?
    Google fait partie des entreprises qui militent pour la vulgarisation du RCS qui est notamment supportée par son application Android Messages. Mais à l’heure actuelle, peu d’opérateurs ont déjà consenti les efforts nécessaires pour le support du protocole, bien que nombreux parmi eux en ont fait part de leur volonté de le faire.

    Du côté des constructeurs, certains le proposent déjà, notamment Samsung et Sony mais ce n’est -par exemple- pas encore le cas de Apple sur ses iPhone. Or, comme nous le précisions plus haut, il est nécessaire que les smartphones soient compatibles RCS. Dans le cas contraire, les messages sont transformés en SMS. Il reste donc un petit bout de chemin à parcourir pour voir le protocole se généraliser vu que de nombreux acteurs traînent encore le pas.

    Source : Paper Geek



  • Certaines fonctions existent depuis longtemps comme l’accusé, avec les iMessages, mais pour le reste il est vrai que les sms commences à être plus qu’obsosolètes


 

Dernière Vidéo

Pourquoi ce Site ?

Ce site à pour but de permettre aux entrepreneurs et aux futurs entrepreneurs d'échanger entre eux. Alors que vous soyez un pro du web ou un simple chauffeur Uber n'hésitez pas à vous inscrire et à débattre avec nous.

Catégories

Derniers Sujets

0
En ligne

162
Utilisateurs

46
Sujets

72
Messages